Accueil Fiche pratique Les franchises sans local

Les franchises sans local

0
0
1,585
Franchise sans local

Devenir franchisé requiert, dans une grande majorité des cas, de devoir louer ou acquérir un local.
Assez logique, finalement, puisque l’implantation d’une franchise, qui s’inscrit dans une stratégie de développement territoriale, est au cœur de la philosophie de la franchise. Un point de vente physique fait donc partie de l’imaginaire, mais aussi des clichés comme nous allons le voir dans cet article, que tout un chacun peut avoir sur la franchise. Cliché, car avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (internet, smartphone, etc.), bien des professions, actions ou projets peuvent être réelles sans pour autant disposer d’un d’un magasin, point de vente ou implantation physique.

Avantages et conditions de réussite

Les avantages d’être franchisé sans local sont évidents. Ils sont d’ordre économiques et financiers. En effet, devenir franchisé sans avoir à investir dans la recherche d’un emplacement et sa location allège considérablement votre investissement global initial.

Autre avantage, ne pas avoir de local c’est un loyer et des taxes en moins à payer. Conséquence, la rentabilité lorsque vous êtes un franchisé sans local aura plus de chance d’être intéressante.
Côté franchiseur cette fois-ci, cette possibilité est aussi un avantage puisque un futur franchisé qui n’aurait pas à investir dans un local pourra plus facilement remplir les conditions (financières) pour être un candidat légitime. Et plus de candidats légitimes c’est plus de possibilité de développer son réseau rapidement !

Enfin, cette perspective répond aussi à des demandes professionnelles, liées aux grandes tendances sociétales. A l’heure où l’individualisation de la société, y compris dans le monde professionnel, est un fait qui ne cesse de gagner du terrain, de plus en plus d’entrepreneurs, généralement entre 25 et 40 ans, préfèrent travailler en « solo » et n’avoir qu’a se gérer eux-mêmes.
Mais réussir dans la franchise sans local exige aussi plusieurs conditions : d’une part, ne pas confondre travailler sans local et rester chez soi derrière son ordinateur ou son téléphone. En effet, les secteurs dans lesquels se développent des réseaux de franchise sans implantation (immobilier, courtage, la vente de biens ou de services) exigent de démarcher ou rencontrer ses clients. Le futur franchisé sera donc souvent amené à se déplacer sur les routes.

D’autre part, et c’est un risque pointé de manière unanime, le franchisé qui voudrait travailler sans local, et qui donc travaillera généralement de chez lui, devra faire attention à bien cloisonner vie professionnelle et vie familiale. Posez-vous la question ? Êtes-vous sûr de pouvoir, à long terme, travailler de chez vous ou tout seul ?

Les principales franchises sans local

-La Maison des Travaux :

Franchise spécialisée dans les travaux de rénovation et de décoration de la maison. Son concept ? Mettre en relation locataires ou propriétaires et des artisans dûment sélectionnés et donc fiable. L’apport personnel est fixé à 10.000€ alors que le montant des droits d’entrée est de 12.000€. Le chiffre d’affaires estimé après deux ans d’activité pourra s’élever à 110.00€.

-Com’ Park Outdoor :

Réseau spécialisé dans la signalétique, de la communication visuelle extérieure et du balisage commercial. L’apport personnel devra être de 12.500€, alors que le montant des droits d’entrée est fixé à 9.500€. Le chiffre d’affaires après deux ans d’activité pourra se monter à 140.000€. Le contrat est d’une durée de 5 ans sous forme de concession.

-CapiFrance :

C’est le réseau n°1 des conseillers immobiliers indépendants. Vous ne serez pas donc franchisé à proprement parler mais aurez un statut d’indépendant. Il n’y a ni droits d’entrée ni apport personnel à verser, seulement des royalties de 189€ par mois.
-Autosmart :

Réseau créée en Angleterre en 1997, il se développe en franchise deux ans plus tard. L’idée ? Vendes produits d’entretien automobile via un camion-magasin ! En 2012, Autosmart a reçu la médaille d’or du « prix de la franchise » décernée par la Fédération française de la franchise. Les droits d’entrée sont fixés à 15.000€. La même somme sera demandée en tant qu’apport personnel minimal. L’investissement global est estimé à 100.000€ alors que le chiffre d’affaires indiquée par Autosmart est de 16.000€/mois.
-123 webimmo :

Agence immobilière sur internet créée en 2003 et qui a tenté le pari, assez audacieux mais pertinent, qu’à l’heure d’internet les agences immobilières physiques n’étaient plus indispensables. Pire, elles obéraient les résultats à cause du loyer à payer et des frais liés à son entretien et maintien. Des frais que la franchise 123 webimmo n’a donc pas. Ce qui lui permet de pratiquer des honoraires attractifs (1, 2 ou 3%… d’où le nom du réseau). La franchise compte actuellement 110 franchisés. L’apport personnel devra être de 8.500€ alors que les droits d’entrée sont fixés à 5.000€.

 

Se lancer en franchise sans local, c’est possible !

Se lancer dans la franchise sans local, c’est possible. Plusieurs franchises  proposent ainsi des concepts qui intègrent pleinement les formidables opportunités créées par internet et l’envie croissante chez certains actifs de pouvoir travailler en totale autonomie.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par franchisespaschersrentables
Charger d'autres écrits dans Fiche pratique

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les secteurs de franchises qui cartonnent

Dans cet articles nous allons passer en revue les secteurs de franchises qui cartonnent en…